Return to site

Galop 2 : Les types d'hébergements pour chevaux

Au Galop 2, le cavalier doit savoir reconnaître les types d’hébergements et les décrire.

Il existe plusieurs types d’hébergements pour chevaux, ayant chacun des caractéristiques, des avantages et des inconvénients.

Le box

Le box est souvent l’hébergement le plus répandu dans les centres équestres. C’est un espace fermé, en intérieur, individuel ou le cheval n’est pas attaché.

La surface d’un box est généralement entre 9 et 12 m2, et cela peut être plus grand pour les poulinières (environ 25 m2). La taille du box dépend de la taille de l’équidé, plus il est grand plus il a besoin d'espace. Un box est souvent carré, par exemple 3 mètres par 3 mètres, pour un box de 9 m2. Il est recommandé que la hauteur du boxe soit d'au moins de 2, 5 mètres.

Le sol du box est recouvert d’une litière (paille, copeaux de bois, lin…) pour absorber l’urine et garder les pieds du cheval au sec.

Le cheval doit avoir accès à de l’eau en abondance par un abreuvoir automatique et dispose également d’une mangeoire.

Dans son box, le cheval peut se coucher, se retourner ou encore passer la tête dehors.

Le box dispose généralement de deux portes, une en bas et une en haut. Généralement, on ferme la porte du haut les nuits fraîches d’hiver pour protéger les chevaux du froid, et on la réouvre le matin pour permettre au cheval de passer la tête dehors !

Illustration d'un box en bois et métal
Ecuries d'intérieur, des box sont installés de chaque côté d'une allée centrale

La stalle

La stalle est un espace individuel, semi-ouvert où le cheval est attaché. D’une surface plus petite que le box, la stalle mesure généralement 3 mètres de long pour 1 mètre 50 à 2 mètres de large.

Ces plus petites dimensions ont pour avantage de permettre un hébergement de plus de chevaux sur une même surface.

Le cheval y est attaché, tête face au mur, par une longe et un licol. Une mangeoire et un abreuvoir sont aussi à disposition, pour lui permettre de manger et de boire.

La stalle dispose d’une litière, tout comme le box mais son entretien est plus aisé. Le cheval étant attaché, il fait toujours ses crottins au même endroit, vers l’allée centrale, ce qui facilite le nettoyage du fumier.

La stabulation

La stabulation est un espace libre qui héberge un groupe de chevaux. La stabulation a pour avantage de favoriser le contact entre les chevaux, de favoriser les déplacements, en accordant plus d’espace aux chevaux et permet aussi de faciliter l'entretien de la litière.

Il est recommandé, d'accorder entre 4 m2 (pour un shetland) et 8 m2 (pour un grand cheval) par équidé. Par exemple, pour héberger 3 chevaux de 1,60 m au garrot, la surface recommandée est de 18 m2.

Comme pour les autres types d’hébergements, une litière recouvre le sol (lin, paille, copeaux…) et les chevaux ont à disposition abreuvoirs et mangeoires.

Le pré

Le pré est l’espace préféré du cheval. C’est celui qui est le plus proche de son habitat naturel. Il peut y brouter, galoper, se rouler et profiter du plein air.

À l’état naturel, le cheval vit en troupeau. On parle d’instinct grégaire. C’est pour cette raison qu'il est recommandé que les chevaux soient hébergés au pré à plusieurs.

Le pré est clôturé, par du fil électrique ou des barrières en bois, pour éviter que les chevaux ne s’échappent. Les matériaux comme le fil barbelé sont à proscrire car dangereux pour les chevaux !

Au pré, les chevaux disposent d’herbes pour brouter, de foin et on un accès à de l’eau soit par des abreuvoirs automatiques soit par de grands bacs.

En moyenne, on estime qu’un cheval à besoin d’au moins un hectare pour pouvoir se dépenser librement. Le pré peut être un lieu de vit à l’année pour le cheval.

Pré en herbes, 5 chevaux broutent. C'est l'hébergement préféré des chevaux.

Le paddock

Le paddock est l’alternative au pré. C’est en quelque sorte un petit pré, où le cheval va pouvoir prendre l’air quelques heures.

Le paddock est souvent à proximité du box du cheval, c’est un espace pour qu’il puisse se défouler, généralement seul, avant d’être remis dans son box.

Contrairement au pré, le paddock ne peut être un lieu de vit à l’année pour le cheval.

Il est clôturé comme le pré. Au paddock, le cheval doit avoir accès à de l’eau en abondance soit par un abreuvoir automatique soit par des bacs.

Un cheval ce défoule dans un paddock
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK